Artisanat d'ici, BaVarDagE, La main à la pâte

Cadre porte bijou

Qui dit plus de bijoux et plus de headband, veut dire plus de rangement, malgré une réorganisation de mes pots et trousses, mes headbands s’emmêlent… peut mieux faire !

J’ai cherché quelques idées sur Internet… mais sans succès… et je me suis souvenue d’avoir vu, beaucoup de cadre porte bijoux fait maison…

Oiseau botté

Bio Divers City

My DIY

On a donc profité de nos vacances pour faire un peu de bricolage… enfin moi, j’ai surtout joué la “charmante assistante” (qui tient le cadre pendant que Monsieur cloue, perce…) et j’ai mis une bonne partie des crochets.

ça nous a pris environ 2h (oui sans établi sur la table du salon ou sur le balcon, c’est pas idéal) et nous a couté environ 30 €… car j’ai choisi du chêne massif… ce qui a encore plus compliqué le perçage !

Les boucles d’oreilles de la semaine par exemple sur la première rangée

Des longs colliers sur la deuxième rangée

Des bracelets et sur la troisième rangée

et les fameux headbands tout en bas..

Je suis super contente du résultat Sourire

Publicités
La main à la pâte, Mes produits de bôôôté

Bougie maison…

Début octobre, je vous avais parlé de ma dernière commande Aroma Zone… de cire de soja pour réaliser des bougies… Eh oui, c’est nouveau sur le site d’AZ (et surtout à la mode sur le net), ils vendent de la cire de soja non OGM qui permet de réaliser des bougies soi-même sans paraffine (résidu de l’industrie pétrochimique…) ainsi que tout le nécessaire … mèche, support de mèche et petit contenant…

Au début, je me suis dit… tu es forte, tu ne craqueras pas.. et puis en fait en y réfléchissant… il ne s’agit pas d’un simple craquage… vu que ça pourra me servir par la suite…!

en fait je me suis inspirée d’une de des recettes de Tiphaine du site AZ… à dire vrai… de plusieurs vu que je n’avais pas exactement tous les ingrédients….
Pour une bougie… (coulée dans un pot de yaourt en verre récup’ )
j’ai utilisé :

  • 70 g de cire de soja (un peu difficile à découper !)
  • 3 g d’huile de coco
  • 2 g de huile de vanille
  • une mèche (coupée à la taille du contenant)
  • et le support

Avant de tout commencer, j’ai fait bouillir tous les ustensiles :

  • fouet (que je n’utilise que pour les cosmétiques)
  • un petit bol (en mélamine) pour peser
  • un cuiller en mélaminé pour mettre les huiles et beurres
  • un couteau pour couper la cire de soja
  • et le contenant de la bougie

dans une grande casserole pour une espèce de stérilisation… vu que je n’ai pas de vitamine E (conservateur) je préfère éviter les microbes…

Par la suite, j’ai fait fondre tout en remuant la cire au bain marie… donc une tite casserole (qui ne me sert que pour les cosmétiques)… dans la grande casserole utilisée pour la stérilisation (comme ça l’eau était déjà chaude)
Une fois que tout était fondu j’ai ciré la mèche…. en fait, c’est tout bête il suffit de la tremper dans la cire environ deux minutes… on l’emballe dans un papier alu en la mettant bien droite… direction le congèl pour 5 ou 10 min… (j’ai pas regardé le temps…) et puis quand elle ressort elle doit être droite… on la met dans le support… (qu’on ressert avec un ciseau ou une pince)

On ajoute l’huile de coco et l’huile de vanille dans la casserole avant de les avoir mesurer au passage.

ensuite vient le truc délicat… il faut que la préparation de cire et huiles soit pas trop ferme (dans ce cas, on la met sur le feu pour quelques instants).. et pas trop liquide (dans ce cas, on la met au congèl pour quelques instants) pour pouvoir la couler Perso, après un ou deux essais, je pense que le mieux est de la laisser refroidir, en surveillant qu’elle ne soit pas trop ferme, à température ambiante….

Lors de mon premier essai, je pense qu’elle était un chouiah trop épaisse… d’où la forme un peu bizarre de la bougie…

Pour niveler la bougie, on peut également refaire fondre tous les petits bouts de cire durci dans la casserole, dans le bol dont on s’est servi pour peser, sur le fouet, la cuiller… etc et une fois que c’est fondu on remet par dessus… (on peut également faire comme ça pour faire des bougies avec des strates de différentes couleurs ? )
et puis comme on peut le voir sur les photos… il n’y avait pas assez de bougie… faut que je corrige les proportions

la bougie
Bougie1Donc voici la première toute simple…

et là je l’ai allumé… comme on peut le voir… la mèche est réussie vu que ça brûle…
Bougie 2

Par contre, ça sent rien en brûlant… mais quand on en met sur la peau ça sent bon…. en fait la même odeur que lors de la préparation… (en bougie de massage donc !)

Lorsqu’on met du beurre de cacao la bougie devient légèrement brune…

Pour la colorer style « bougie à la cire d’abeille », on peut également mettre un peu de poudre d’urucum mais dans ce cas, avant de couler la bougie, il faut bien mélanger pour qu’il n’y ait pas de grumeaux de poudre qui s’agglutine dans un coin de la bougie..

BaVarDagE, La main à la pâte, Recette

Vous offrez quoi à Noel ?

L’année dernière, j’ai fait des p’tits trucs vite faits… en guise de « panier de Noël » et surtout je m’y suis prise au dernier moment…

Donc voilà, cette année, je m’y prends bien en avance… (et vu la folie que c’est la semaine avec mon boulot…y vaut mieux!), je préfère m’y prendre bien à l’avance pour faire les choses bien 😉

Mais vous ne saurez rien… on sait jamais qu’un des destinataires d’un panier passe par là… !

Alors voici quelques idées …

Les paniers de Cléa…

Les paniers de Cléa… 2° édition

Les paniers de Hooly

Des bougeoirs ou photophores récup’

Une autre idée de photophore

L’avantage de s’y prendre à l’avance… c’est de pouvoir largement tester des trucs, recettes et autres bricolages…. et puis acheter les bougies, ingrédients et autres qu’on veut… prendre le temps de chercher et trouver ce qu’on veut 😉

La main à la pâte

Peinture

Comme quoi le célibat a du bon… je me remets à la peinture… (enfin, je faisais de la peinture au lycée… mais bon c’est pas une raison.. !!! ;-))
Voici quelques exemples, c’est principalement de l’abstrait… style je noircis une feuille … juste pour dire que… mais …

Un bougeoir vite fait, récup’… tout simplement une boite de coca, peinte (peinture acrylique), en fait c’est super pratique pour « finir » les bouts de bougie… vous savez ceux qui restent mais qu’on ne peut pas laisser jusqu’au bout sinon ça reste dans le bougeoir classique… là no problème… on met la bougie dans l’ouverture de la boite et quand elle est entièrement terminée, elle tombe dedans … Par contre, il faut prévoir de lester un minimum le « bougeoir » car c’est très léger…

Au naturel, La main à la pâte

Serviette hygiènique lavable

Pour diverses raisons d’irrégularités de cycles, je me retrouve souvent avec des fuites cup’esques… Donc voici loin des Va***, Al****.. ma solution :

Des serviettes hygièniques lavables…

Au début, je voulais les acheter toutes faites… et puis par la suite… je me suis dit… why not les faire moi même … ? après tout, elles seront exactement comme je veux etc… et je suis surtout tombé sur le dossier pas à pas de Cassandre avec les patrons etc… donc je me suis lancée…. j’ai franchi pour la première fois de ma vie les portes d’un magasin de tissus au mètre… et en suis ressortie pour 12,45 € avec trois bouts de tissus différents… et hop y a plus qu’à s’y mettre… (Pour infos sur bébé au naturel… la serviette Lunapads + doublure mini coûte : 12.49 € + 12.40 € pour les 4 « recharges » de doublure mini – la serviette Sckoon mini : 11.90 € + 9.90 €  pour les 2 « recharges » de doublure mini… il faut y ajouter les frais de port…! Donc voilà ces serviettes n’ont pas de doublure… mais bon c’est pas vraiment la peine vu qu’on peut en faire un grand nombre avec le tissu… — Le calcul est vite fait… ;-D)

Inutile de vous dire qu’il m’en fallu du courage.. pour me dire .. Maintenant tu t’y colles…! et puis en plus, je ne suis pas une couturière émérite… mais je crois qu’Alga m’a refilé son syndrome de la cousite… !!! 😉

Edit… je n’ai pas de machine… je les ai donc cousues avec mes tites mimines… 😉

Donc voici la première… pas exactement parfaite… mais maintenant faut que je me fasse un véritable patron… pour éviter de tout découper n’importe comment… bon vu la tête des deux suivantes.. il vaut mieux éviter de faire un deuxième patron pour le découpage du coton…!

Voici le dessus :

Et le dessous (en contact avec la lingerie…) et donc le tissu imperméable…

Dès que j’ai trouvé comment mettre les boutons pressions.. je les mets… 😉


et les deux suivantes… qui sont un peu trop carrées… ! Forcément, j’ai trop découpé donc ça ressemble plus trop au patron…!

Bon il s’agit du modèle de serviette « mini », qui va me servir de protèges slips… 😉