Archive | Du bio dans mon dressing ! RSS feed for this section

G=9.8

30 Avr

G=9.8 est une marque française qui fabrique de la lingerie et des sous vêtements (nuit, intérieur, etc) en fibre de pin recyclé (et une touche de Lycra). Un matériau écologique et renouvelable. Le tissu est fabriqué en France, la confection est faite en Tunisie (en commerce équitable) et la dentelle utilisée pour enrichir les modèles est de Calais.

Des formes basiques (triangle, corbeille, bustier, balconnet…) et sexy ou glamour selon les modèles, des couleurs éclatantes ou plus classiques, avec ou sans armatures, avec ou sans mousse… le choix ne manque pas… des bas coordonnées bien sûr Sourire String, culotte ou boxer…pour tous les gouts.

J’ai été séduite par la matière atypique et les formes classiques mais sympas Sourire

J’ai profité d’une VP pour découvrir la marque “en vrai”. Lorsque j’ai reçu ma commande (un soutien gorge Soleil sans armature ni mousse couleur cassis, un shorty Soleil couleur chair et un autre Marilyn couleur groseille et une paire de chaussettes), j’ai été assez déçu par la tenue et la taille des bas. Triste

Le soutien gorge est décrit comme “Soutien gorge sans armature, sans mousse, d’un excellent maintien pour un décolleté pigeonnant.” Ok, la matière est sympa, douce mais je n’ai pas trouvé le maintien exceptionnel et le décolleté n’est pas vraiment pigeonnant… bon ok, je fais un 90B… ça n’aide pas ! Sourire

Je pense qu’avec ma taille, il faudrait un soutien gorge avec au minimum de la mousse… pour que ça ait l’effet escompté Sourire

Le shorty Soleil assorti est vraiment très ajusté, très serré, on dirait presque une taille S. Bon, il est clairement taille basse, ce qui accentue l’impression “de trop petit”.

Le shorty Marylin est contrairement au précédent, bien à ma taille…un M.. Par contre, j’ai été plutôt désagréablement surprise par le fait tout simple, qu’il n’y ait pas de doublure à l’entrejambe… :/ c’est assez inhabituel pour un sous-vêtement.

Pour se faire une idée de la différence de taille des bas…

2012-03-06 21.43.34

Les chaussettes par contre aucun souci…!

J’aime bien la présentation de cette marque et les modèles… mais je suis déçue par les produits que j’ai reçu c’est vraiment dommage… (peut être une vieille confection vendue en VP…)

Preuve que je ne reste pas sur un échec… j’ai vu sur leur site un nouveau modèle : un bustier couleur pêche clair avec de la dentelle rouge sur les bonnets pour la touche féminine et leur ligne de “vêtement d’intérieur” : petit pulls, pantalon lounge, petit gilet, tunique et robe

Ideo

17 Avr

Quand je me suis intéressée aux fringues bio, c’est une des premières marques dont j’ai visité le site… et j’ai été surprise par les prix, bien sûr… ! mais les modèles aussi m’ont étonnés : basiques et pourtant, ils ont un petit plus très sympa… Réversibles, modulables…

Lorsqu’il y a eu une VP Ideo, j’ai sauté sur l’occasion, j’avais repéré pas mal de produits sympas comme tout… mais je n’ai pas retrouvé les produits de la nouvelle collection… :/

J’ai cependant commandé deux t-shirts à manches longues avec des manches type "pulls chaussettes" (je les trouve un peu étroits… mais ils sont super confortables)

2012-01-21 20.23.57       2012-01-21 20.30.53

un tshirt manche 3/4 orange et rouge sérigraphié “ecowoman”

2012-01-21 20.21.22

et un sweat “velours” orange… qui malheureusement malgré la taille M est vraiment très limite…

2012-01-21 20.56.00

Lorsque j’ai découvert le site, j’ai craqué pour le modèle Mira : un “pull” qui se compose d’un tshirt à manches courtes en coton et un col montant ou roulé et des manches en grosses mailles… le prix m’a paru un peu élevé : 89 €… donc quand j’ai vu que ce produit était en soldes (parmi d’autres…) j’ai sauté sur l’occasion… Sourire

Pull Mira : (génial, j’adore… je ne suis pas déçue…)

2012-01-21 20.26.19

Pull à manches courtes (à superposer)

elizabeth-raisin

Tshirt à manches longues col roulé un à rayures rose/violet (j’adore la forme, le tissu est super doux !)

petra myrtille

et un rose (un peu épais, coupe un peu étrange… par contre, les manches sont un peu courtes… :/)

angel-cerise

(oui, un peu de flemme sur les 3 dernières photos piquées d’Internet..)

La Vie devant Soie

21 Jan

Voici ma deuxième découverte… 🙂

Lorsqu’une vente privée est annoncée, j’aime bien aller faire un tour sur le site Internet de la marque pour repérer certains produits…

Le site de la Vie devant Soie est clair, agréable, les illustrations du catalogue sont super sympas… on peut tout voir d’un seul coup d’œil…

La Vie devant Soie est une société française crée en 2004, elle travaille avec des tisseuses de soie cambodgiennes à partir de soie bien sûr, mais également de chutes de tissus (coton, sac de riz, …)

J’aime beaucoup les couleurs vives, les formes…, certains sacs sont très sympas (par exemple, un sac dont le rabat peut faire manchon… super pratique en hiver).

J’ai opté pour

  • une pochette à bijou Lucy de couleur vert d’eau (ça fait 2/3 ans, que je suis à la recherche de la boite à bijou parfaite… n’ayant pas trouvé mon bonheur, je me suis "rabattue" sur une magnifique (et grande) pochette à bijou 🙂

2012-01-19 22.34.28

La pochette fermée, avec la petite étiquette que je n’ai pas pris la peine d’enlever Sourire

2012-01-19 22.35.46

La pochette ouverte… avec 3 poches zippées, une grande poche à gauche sur l’image et un porte-bagues

Cette pochette est en taffetas de soie avec une petite broderie à l’extérieur… les dimensions sont énoooormes… Clignement d'œil  : 25 x 30cm…

  • une pochette multi usage (à laquelle je n’ai pas encore trouvé d’usage)

Juste avant les soldes d’hiver, la Vie devant Soie a également fait une VP sur certains de ses produits et j’y ai choisi les produits suivants :

  • un portefeuille Ninon … pas aussi grand que celui que j’avais auparavant, donc il m’a fallu acheter également un porte monnaie… comme ça, ça m’a permis de faire du vide dans mon portefeuille Sourire

2012-01-19 22.12.55

Ouvert et…

2012-01-19 22.13.25

Fermé

Portefeuille en satin doublé taffetas de soie…Pas mal de poches, comme on peut le voir sur la photo du dessus…La matière est vraiment très agréable au toucher…ça change des portefeuilles synthétiques que j’avais auparavant (j’essaie d’avoir le moins d’articles en cuir possible, par conviction et par goût…je trouve le cuir “froid”)

  • un porte monnaie Amy, un peu grand… mes quelques piécettes s’y perdent..
    2012-01-19 22.14.52
    Ouvert et …

2012-01-19 22.14.06

Fermé.

Tout simplement de la soie sauvage avec un petit ruban et une petite perle en bois en guise de zip. J’aime bien la couleur que j’ai choisi : moiré cerise bleu.

  • un deuxième porte monnaie/pochette Lou PM, qui me sert à ranger mon lecteur MP3… parfait, pour mon MP3 et tous les fils divers et variés qui s’y rattachent.. (parfois mon portable s’y perd aussi un peu… Sourire)

2012-01-19 22.11.34

2012-01-19 22.11.04

Du taffetas de soie, du satin et un petit ruban qui fait office de tirette du zip Tire la langue

Une pochette petit modèle… qui n’en a pas l’air… mais peut contenir un paquet de fils (USB, écouteurs, chargeur) donc MP3 (c’est un écran 4”, à peu près la taille d’un Iphone) et mon portable… donc énorme… Seul petit bémol… je trouve l’ouverture un peu étroite par rapport à la taille….

 

Toutes les couleurs et tous les modèles n’étaient plus disponibles, mais j’ai tout de même pu trouver des articles dans les même tons… rose/violet..

Maintenant que dans mon sac à main, tout est dans ce style… ma pochette “à bordel” (baume à lèvres, crème pour les mains, protections féminines, pansements, etc, etc) en espèce de plastique (type trousse de toilettes) fait tache… Sourire

 

Bien que ces produits soient bio/équitables/éthiques, je trouve qu’ils restent tout de même assez abordable… il faut compter une 40 € pour le portefeuille par exemple, une 15 € pour le porte monnaie Amy et une 20 € pour Lou….(bien sûr, on peut les avoir moins en VP)

* La soie étant un produit d’origine animal, la plupart des produits de la Vie devant Soie ne sont donc pas vegans.

Sobosibio

14 Déc

 

Dans la suite logique de mes bonnes résolutions d’achats de vêtements "bio", je surveille avec attention toute promo ou ventes privées (je vous recommande le très bon "Ventes Responsables") afin de pouvoir tester les différentes marques et voir surtout si on ressent/voit une différence de texture/durabilité/qualité entre vêtements "bio" et "conventionnel".

C’est ainsi que j’ai pu découvrir la marque Sobosibio.

Il s’agit d’une marque française, crée en 2005 et qui travaille principalement avec le Portugal, les états baltes et la Turquie.

Petite originalité : chaque vêtement a un numéro d’identification qui permet de suivre le vêtement pour savoir d’où vient le fil, où il a été cousu, etc…

J’ai choisi 3 articles :

– gilet en polaire coupe asymétrique avec un bouton :

    j’ai toujours eu l’à priori "polaire = sportswear",  donc j’évite les vêtements dans cette matière… une erreur de ma part, j’aime bien le rendu de ce polaire sur un jean… et ça ne fait pas trop "sport"… j’ai même été étonné par la chaleur qu’ile procure… Seuls inconvénients :je retrouve de temps en temps des petits bouts rouge et la coupe asymétrique ne tient pas forcément car il n’y a qu’un seul bouton… (difficile à expliquer sans avoir vu la "bête")

– t-shirt manche longue col rond coton :

Rien à redire !

– robe manche courte "taille empire" jersey de coton :

La coupe est sympa… juste un peu galère à repasser… mais c’est un détail !

 

Ce n’était pas à priori ma marque favorite (j’avais plutôt repéré Ideo ou Ekyog lors de mes recherches) et c’est grâce à la Vente Privée que je m’y suis intéressée… mais je ne suis pas déçue du tout 🙂 Les coupes sont sympas,  cependant, parfois un peu trop "basiques" à mon sens.

==> J’ai donc testé pour la première fois des vêtements "bio"… Ils sont agréables à porter et j’ai l’impression que par rapport à du coton "conventionnel" le tissu est plus doux… mais bon, il sont plus récents que mes autres vêtements…

Du bio dans mon dressing

8 Déc

J’inaugure une nouvelle rubrique : "du bio dans mon dressing !"

Il y a quelques mois, j’ai vu un reportage à la télévision… qui m’a beaucoup marqué… il s’agit de Capital Terre, qui s’attachait à montrer l’impact écologique de la fabrication de certains produits de (sur-)consommation courante : batterie de téléphone portable, coton pour les vêtements, etc…

Quel n’a pas été ma surprise de constater que le coton est un des produits les plus polluants au monde… étant donné que pour la culture on l’arrose beaucoup (certaines zones de Chine sont devenues quasi désertiques à cause d’une culture intensive) et la teinture pollue les peu de fleuve et rivières qui restent… car les eaux sales sont déversées à même les cours d’eau…

La culture du coton: les pesticides : un désastre sanitaire et environnemental

2,5% des surfaces cultivées, mais 25% des insecticides utilisés sur la planète, jusqu’à 30 traitements par an, 1 million de personnes intoxiquées dont 22.000 morts chaque année (chiffres de l’Organisation Mondiale de la Santé) : tel est, en quelques chiffres, le bilan écologique et sanitaire de la culture du coton.

Pourquoi la culture du coton est-elle la plus traitée au monde, alors que cette plante a été cultivée pendant des millénaires sans aucun apport chimique ? Aux causes habituelles de la multiplication des traitements chimiques en agriculture –monoculture, variétés sélectionnées, recherche du rendement maximum – s’ajoute le fait que nul ne s’est préoccupé de la présence d’éventuels résidus, puisque le coton n’est pas une culture alimentaire. Et peu importe si les petits paysans des pays pauvres s’intoxiquent !

Ces résidus, vont polluer l’eau des rivières dans lesquelles les industries textiles rejettent leur eaux usées. Eau qui peut-être servira à arroser les légumes que nous mangerons.

Un aspect moins connu, mais également préoccupant de la culture du coton, est celui de l’irrigation. Le coton est le troisième consommateur d’eau d’irrigation de la planète, après le riz et le blé, avant le maïs et les fruits et légumes. Il faut, selon les techniques utilisées, entre 7 000 et 29 000 litres d’eau pour produire un kilo de coton, alors que 900 litres "seulement" sont nécessaires pour un kilo de blé et 1 900 litres pour un kilo de riz. Plus de 50% du coton cultivé dans le monde est irrigué. Soulignons que l’eau est une ressource de plus en plus rare, tout en étant essentielle à la production alimentaire de très nombreux pays. source et la suite

Je n’avais aucune idée de l’ampleur des dégâts… les images sont éloquentes…

Je vous conseille de voir ce reportage…

 

Afin d’être plus en phase avec mes idées, j’ai donc décidé de regarder un peu ce que proposaient les marques de vêtements/sous-vêtements/chaussures/accessoires de modes divers et variés… bio

Les prix sont très inégaux et dépendent beaucoup de la matière (en général, le coton coute moins cher que la laine ou l’alpaga par exemple) : en plus des produits d’origine qui sont certifiés, les petits producteurs sont plus justement rémunérés…, les prix sont donc beaucoup plus chers qu’un produit "conventionnel" basique (basique = marque d’une chaine de magasin et**, cam*** ou autres).

Bien sûr, quand je parle de vêtement bio… ce n’est pas possible qu’il soit entièrement labellisé bio… car en général, les teintures posent problème… Certaines marques "bio" conservent des teintures conventionnelles utilisé avec parcimonie et d’autres préfèrent utiliser des teintures plus naturelles, mais de fait, moins efficaces…

Les matériaux synthétiques ne sont pas toujours facilement remplaçable : le lycra (un dérivé du pétrole) est aussi présent dans certains vêtements… en proportion très faible, afin que le produit garde sa forme…

Je vous laisse voir sur ces différents sites pour en savoir plus les vêtements bio/équitables…

AME

Fémininbio