Les argiles, les masques et moi ;-)

J’ai rajouté le « et moi  » au titre original car ce n’est pas la première fois que j’aborde le sujet, , ici et

mais j’en remets une couche :-P… jusqu’il ya peu de temps je me contentais de l’argile verte… car après tout c’est celle qui convient le plus à mon type de peau… peau grasse ou mixte… vu que je voulais passer une commande chez AZ mais que je n’atteignais pas le minimum de commande avec les articles qui m’intéressaient… j’ai donc fait des folies

Plus d’infos sur les argiles … ici et , et ici

Argile

Me voici donc avec de l’argile rouge…, de l’argile blanche… (soit dit en passant pour les argiles « classiques » soit verte et blanche… mon mag bio est moins cher !) et de l’argile verte

En fait, j’utilise l’une ou l’autre selon mes envies et mes besoins…

  • la verte quand j’ai besoin d’un masque bien purifiant…
  • la blanche (quand j’ai fait auparavant un gommage par exemple) pour un masque plus doux et
  • l’argile rouge lorsque je veux cumuler le côté purifiant et bonne mine… celui-ci par exemple en remplaçant l’argile violette par de la rouge…

En plus de l’argile, on peut ajouter un extrait végétal pour donner d’autres propriétés au masque :

  • la poudre d’urucum… un extrait de plante très colorant (il faut donc avoir la main très légère!) qui donne instantanément un coté bonne mine
  • du thé vert… qui est très riche en anti radicaux et efficace pour ses propriétés anti âge
  • de la poudre d’hibiscus, également riche en anti radicaux.. et efficace pour ses propriétés anti âge
  • de la poudre d’acérola… propriétés détoxifiantes et reminéralisantes (avec une délicieuse note fruité)
  • de la poudre de cranberry pour ses propriétés anti-âge, purifiantes, régulatrices (avec une délicieuse note fruité)
  • de la poudre de banane, pour ses propriétés hydratantes…. (avec une délicieuse note fruité)
  • de la poudre de myrtille, pour ses propriétes reminéralisantes, astringentes et tonifiantes (avec une délicieuse note fruité)
  • de la poudre de framboise, pour ses propriétés anti oxydantes et reminéralisantes (avec une délicieuse note fruité)
  • de la poudre de pomme, pour ses propriétés anti oxydantes (avec une délicieuse note fruité)
  • de la spiruline pour un effet coup de fouet vitaminé (mais attention, l’odeur d’algue est assez forte et c’est très colorant !)
  • de l’aosaine, pour ses propriétés anti âge…

Une fois qu’on est décidé pour les « poudres »… on peut choisir le liquide…. hydrolat… eau … huile végétale… macérat huileux… huile essentielle… et oualà à vous de choisir…

Voici une liste non exhaustive des éventuels ingrédients d’un masque 😉

Méthode… :

Dans un bol non métallique, laisser gonfler une cas d’argile avec un peu d’hydrolat (avec un spray c’est beaucoup plus simple…) vu qu’il vaut mieux en mettre pas assez que trop… il faut légèrement mouiller l’argile… on laisse une vingtaine de minutes (sans mélanger)… Une fois l’argile prête, on ajoute un peu d’huile végétale/essentielle, la poudre… on mélange à ce moment là… la consistance doit être cremeuse… et on étale… et voilà le tour est joué…

Si c’est trop épais…ça va sécher trop vite sur le visage… en ajoutant un ou deux coup de sprays de liquide ça marche..

Au contraire,  si c’est trop liquide… c’est difficile à étaler sans en mettre partout…et c’est difficilement rattrapable vu qu’on arrive rarement à rajouter la donne dose de poudre… afin de lui donner la bonne consistance et de plus, on a par la suite trois tonnes de masque 😉

HS : j’attire votre attention sur le fait que l’argile peut être le composant d’un dentifrice maison… comme celui-ci… mais … mais … mais… attention pour ne pas être trop abrasif un dentifrice ne doit contenir que l’argile verte surfine et ultra ventilée… ! voir cet article de Raffa !!!

Précautions :
– tous les produits cosmétiques contenant une phase aqueuse sont très sensibles aux pollutions par des bactéries et des champignons. Il est donc indispensable de respecter un hygiène parfaite dans la confection des crèmes « maison » notamment en respectant ces quelques règles :
1. désinfecter systématiquement les ustensiles et contenants allant être utilisés : soit en les passant 10 minutes à l’eau bouillante puis en les séchant soigneusement avec un linge propre excepté les contenants plastiques ne résistant pas à l’eau bouillante, soit en les rinçant à l’alcool de pharmacie puis en les laissant sécher à l’air libre
2. minimiser les contacts avec la crème ou le lait et préférer des flacons pompes aux pots. En cas de contact avec le produit, lavez-vous préalablement les mains avec précaution
3. conserver vos préparations au frais en les utilisant dans les 3 semaines maximum
4. utiliser des « conservateurs naturels » comme l’extrait de pépins de pamplemousse ou certaines huiles essentielles
5. ne pas hésiter à jeter votre crème, baume, produit de maquillage à la moindre formation de moisissure ou à la moindre apparition d’une odeur désagréable
– la confection de crèmes ou baumes nécessite parfois des chauffes importantes de certaines phases ou matières premières. Les précautions d’usage doivent être respectées pour éviter brûlures et projections. Il est conseillé de porter gants et lunettes de protection.
– vos ingrédients et produits finis doivent être soigneusement étiquetés et tenus hors de portée des enfants.
– certains ingrédients peuvent être allergisants : faites toujours un test préalable de 24H dans le pli du coude pour vérifier qu’aucune réaction n’apparaît avant d’utiliser vos produits.
Publicités
Les argiles, les masques et moi ;-)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s